réfléchi


réfléchi

réfléchi, ie [ refleʃi ] adj.
reflexi 1280; de réfléchir
IRenvoyé. Lumière réfléchie. Phys. Radiation, rayonnement réfléchis, provenant d'une réflexion. II
1(1701) Gramm. Verbe pronominal réfléchi, exprimant que l'action émanant du sujet fait retour à lui-même (ex. je me lève).
Pronom réfléchi : pronom personnel représentant la personne qui est sujet du verbe, en tant que complément (je me suis trouvé un appartement; il ne pense qu'à lui).
2(1734) Qui porte la marque de la réflexion. Une décision réfléchie. délibéré, mûri, pesé. « L'aboulie, suppression de l'action réfléchie » (P. Janet).
Qui a l'habitude de la réflexion. Un homme, un enfant réfléchi. circonspect, concentré, pondéré, posé, prudent, raisonnable, responsable, sage, sérieux. Par ext. Air réfléchi.
3Loc. Qui a été l'objet de réflexion (seulement dans des express.). Tout bien réfléchi : tout bien considéré. C'est tout réfléchi : la décision est prise.
⊗ CONTR. Irréfléchi, machinal; étourdi; impulsif, inconséquent.

réfléchi, ie
adj.
rI./r
d1./d PHYS Renvoyé. Rayon réfléchi.
d2./d GRAM Verbe pronominal réfléchi (par oppos. à réciproque), exprimant une action réalisée par le sujet sur lui-même (ex.: je me regarde).
Pronom réfléchi: pronom personnel qui représente, en tant que complément, la personne qui est le sujet du verbe et sert à la formation des verbes pronominaux réfléchis (ex.: il se lave; je me suis fâché avec eux).
rII./r
d1./d Fait ou dit avec réflexion. Des propositions réfléchies.
d2./d Qui agit avec réflexion. Un homme réfléchi.
d3./d PSYCHO (Par oppos. à spontané.) Dont l'activité comporte une maîtrise volontaire de ses processus. La pensée réfléchie.

⇒RÉFLÉCHI, -IE, part. passé et adj.
I. — Part. passé de réfléchir.
II. — Adjectif
A. Qui provient d'une réflexion. Lumière, onde réfléchie; radiations réfléchies, rayon réfléchi. Quatre petits cierges fluets (...) jetaient une lueur pâle et mal réfléchie par le mur (BALZAC, Épis. Terr., 1830, p. 439). Elle (...) se regarda dans la glace pour arranger ses cheveux et, me voyant derrière elle, les yeux fixés sur son image réfléchie, elle me sourit à moi aussi (MAURIAC, Climats, 1928, p. 115).
En partic. Qui est recourbé, replié sur lui-même. Limbe réfléchi. Sur la gouttière sus-cotyloïdienne, s'insère le tendon réfléchi du muscle droit antérieur de la cuisse (G. GÉRARD, Anat. hum., 1912, p. 162).
Au fig. ou p. métaph. Nous n'apercevons presque jamais la réalité des choses, mais leurs images réfléchies faussement par nos désirs (CHATEAUBR., Essai Révol., t. 2, 1797, p. 411).
Rem. On relève un empl. considéré par certains comme abusif en parlant de la chaleur. Synon. de réverbéré. La chaleur réfléchie du soleil (BERN. DE ST-P., Harm. nat., 1814, p. 357).
GRAMMAIRE
Adjectif possessif réfléchi. Adjectif possessif déterminant un substantif désignant une chose appartenant au sujet du verbe. Au pronom réfléchi (lat. se) correspond dans certaines langues un adjectif possessif réfléchi (lat. suus) (MAR. Lex. 1951).
Pronom réfléchi. Pronom personnel représentant en fonction de complément (direct ou indirect) la personne ou la chose qui est en même temps sujet du verbe. Il y a une tendance à supprimer le pronom réfléchi dans les phrases: je vais me promener, — me coucher, — me baigner, etc. (GOURMONT, Esthét. lang. fr., 1899, p. 160).
Verbe pronominal réfléchi. Verbe qui se conjuge avec un pronom réfléchi. Traditionnellement, on oppose aux verbes dits « essentiellement pronominaux » les verbes pronominaux dits « réfléchis » et ceux qu'on appelle « réciproques », ces derniers ne se distinguant des réfléchis que par le sens, ils évoquent deux procès analogues dont l'un s'opère en retour de l'autre (WAGNER-PINCHON 1962, p. 290).
Empl. subst. masc. Adjectif, pronom ou verbe pronominal réfléchi (v. ex. ci-dessus). Le réfléchi est traditionnel dans la locution chacun pour soi (WAGNER-PINCHON 1962, p. 290).
B. — 1. [En parlant d'une chose] Qui porte la marque de la réflexion, qui dénote la réflexion. Action, mouvement, pensée, regards, réponse réfléchi(e)s; étude bien réfléchie; plan mûrement réfléchi. La douleur de la mort de Lambert fut de la douleur comme je l'ai éprouvée tout le reste de ma vie, une douleur réfléchie, sèche, sans larmes, sans consolation (STENDHAL, H. Brulard, t. 1, 1836, p. 169). La peur (...) l'envahit complètement, submergea tout, non plus cette fois la peur réfléchie, motivée, mais la peur obscure et mystérieuse qui fait ramper les bêtes féroces et brise les genoux des héros (MONTHERL., Démon bien, 1937, p. 1304). V . méchanceté ex. de Mirbeau.
En partic. [En parlant de propos, d'une manière de parler] Prudent, sans précipitation. Paroles réfléchies; voix réfléchie. Elle parlait d'un ton lent, réfléchi, regardant au-dedans d'elle-même et, avec un souci d'extrême sincérité, avec scrupule, confessait ce qu'elle y découvrait (MAURIAC, Fleuve de feu, 1923, p. 181).
PHILOS. Qui est capable de réflexion. Conscience réflexive et conscience réfléchie (v. conscience ex. de Ruyer et de J. Vuillemin):
... nous reconnaissons (...) que tout s'explique mécaniquement. Et ce serait très juste, s'il n'y avait que la pensée réfléchie, pleinement consciente. Mais au-dessous d'elle est une pensée spontanée et semi-consciente, qui superpose à l'enchaînement mécanique des causes et des effets quelque chose de tout différent...
BERGSON, Deux sources, 1932, p. 155.
Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. Le spontané et le réfléchi, le nécessaire et l'arbitraire, tout ceci est fondé dans l'expression extérieure, comme le cuivre et l'étain dans le bronze (VALÉRY, Variété IV, 1938, p. 98).
2. [En parlant d'une pers.] Qui a l'habitude de la réflexion, qui fait preuve de réflexion. Elle répondait sans embarras, en fille réfléchie, sensée, pas plus songeuse qu'il ne faut. Il la trouvait pleine de bon sens (MAUPASS., Contes et nouv., t. 1, Hérit., 1884, p. 479). C'est un homme froid, réfléchi, qui sait très bien ce qu'il veut et très bien ce qu'il ne veut pas (DUHAMEL, Maîtres, 1937, p. 131).
♦ [P. méton.] Esprit, caractère réfléchi. Un vieillard qui se promenait, les mains derrière le dos (...) et que l'on prendrait, à sa tournure grave, à son air réfléchi, pour un magistrat parlementaire (JOUY, Hermite, t. 1, 1811, p. 223). Yvette allait d'un air sage et réfléchi, regardant le sable de l'allée (MAUPASS., Contes et nouv., t. 2, Yvette, 1884, p. 527).
Empl. subst. Personne qui a l'habitude de la réflexion, qui fait preuve de réflexion. Aux yeux du sage, de l'impartial, du réfléchi, du raisonnable, ma voix, après tout, vaudra bien celle d'un autre (LAS CASES, Mémor. Ste-Hélène, t. 2, 1823, p. 374). Carrière est un réfléchi, un intérieur, il ne voit que ce qui l'émeut, il ne peut exprimer que ce qu'il sent (SÉAILLES, E. Carrière, 1911, p. 68).
Prononc. et Orth.:[]. Ac. v. réfléchir. Fréq. abs. littér.:2 390. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 3 194, b) 2 651; XXe s.: a) 3 809, b) 3 726. Bbg. GOHIN 1903, pp. 302-303. — STEN (H.). Réfléchi et ,,réfléchi``. In:[Mél. Grévisse (M.)]. Gembloux, 1966, pp. 323-325.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • réfléchi — réfléchi, ie (ré flé chi, chie) part. passé de réfléchir. 1°   Renvoyé en arrière, en retour. •   L air dans le vent direct n agit que par sa vitesse et sa masse ordinaire ; dans le vent réfléchi la vitesse est un peu diminuée, mais la masse est… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • reflechi — Reflechi, [reflech]ie. part …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Réflechi — Réflexion Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Réflexion provient du mot latin reflexio qui signifie « action de tourner en arrière, de retourner ». [1] En mathématiques, la… …   Wikipédia en Français

  • réfléchi — См. riflessivo …   Пятиязычный словарь лингвистических терминов

  • réfléchi — [ʀefleʃi] Part. pas. m.s. réfléchir …   French Morphology and Phonetics

  • être réfléchi — ● être réfléchi verbe passif En parlant d une phrase, avoir un sujet et un objet qui réfèrent à la même personne ou à la même chose. (Dans la phrase Pierre se lave, « se » est un pronom personnel réfléchi ; le verbe « se laver » est dit à la… …   Encyclopédie Universelle

  • Achat réfléchi — Un achat réfléchi est un achat pour lequel l acte est précédé d une période de réflexion de la part de l individu : recherche d information, tri et choix du produit. Ce choix est alors dit rationnel car effectué après délibération… …   Wikipédia en Français

  • Signe reflechi — Signe réfléchi Le signe réfléchi (patibhaganimitta) est un concept bouddhique. Dans le développement de la concentration (voir: Samadhi) le méditant ou yogi ne voit plus l objet initial mais un signe (nimitta) fort différent. Il est parfois dit… …   Wikipédia en Français

  • Signe réfléchi — Le signe réfléchi (patibhaganimitta) est un concept bouddhique. Dans le développement de la concentration (voir: Samadhi) le méditant ou yogi ne voit plus l objet initial mais un signe (nimitta) fort différent. Il est parfois dit de contempler ce …   Wikipédia en Français

  • Achat Réfléchi — En économie, l achat réfléchi est un achat pour lequel l acte est précédé d une période de réflexion de la part de l individu : recherche d information, tri et choix du produit. Ce choix est alors dit rationnel car effectué après… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.